Voyage

Escale aux USA : faut-il un ESTA ?

Tout voyageur doit absolument disposer d’une autorisation ESTA pour pouvoir embarquer à destination du pays de l’Oncle Sam. Mais, la nécessité d’un tel document parait moins évidente lors d’un périple vers une autre destination avec une simple escale aux États-Unis. Sans doute que le passager ne foulera pas le sol américain. Il n’aura donc pas à se présenter aux responsables de l’immigration. Et pourtant, la loi oblige tout voyageur à récupérer une autorisation ESTA même pour une escale aux USA. Découvrez l’ESTA, la démarche de son obtention pour une escale aux États-Unis.


Clarification du concept ESTA

L’ESTA représente un système électronique d’autorisation de voyage mis en place par le gouvernement américain en 2009. Il constitue un dispositif de sécurité pour contrôler les accès aux USA. Il vise aussi à simplifier les démarches d’admission sur le terrain dans le but de les fluidifier au maximum. Seuls les ressortissants de 38 pays, dont la France, peuvent demander une autorisation ESTA. Pour vous rendre aux États-Unis, vous n’avez pas besoin de prendre un visa. Une autorisation ESTA suffit pour embarquer sur un bateau ou dans un avion en direction des USA. Elle vous permet d’accéder aux États-Unis autant de fois que vous le souhaitez. Ce document reste valable pendant 2 ans. Il vous garantit un séjour de moins de 90 jours.

L’ESTA, un document obligatoire pour toute escale aux USA

L’ESTA représente une exemption de visa. Vous pouvez le solliciter dans le cadre d’un séjour touristique ou pour un voyage d’affaires. Il reste également obligatoire lorsque vous devez transiter par le territoire américain. De plus, l’ESTA s’impose si votre avion ou votre bateau doit effectuer une escale aux USA. Pour toute escale, la législation des États-Unis considère les passagers comme des visiteurs. Vous ne pourrez donc pas embarquer en direction du pays de l’Oncle Sam sans votre autorisation ESTA, y compris pour une simple escale.

La procédure d’obtention d’une autorisation ESTA

La démarche demeure assez simple. Vous vous rendez sur le site officiel du gouvernement américain. Vous accédez à un formulaire en français que vous remplissez minutieusement. Fournissez des réponses exactes et honnêtes à chaque question. Munissez-vous du passeport biométrique ou électronique que vous utiliserez pour le périple. Pour le but de votre voyage, vous notifiez que vous effectuerez une escale aux USA. Pour introduire une demande d’ESTA, vous devez remplir un certain nombre de conditions précisées par cet article. Il fournit également les pièces indispensables dont vous devez disposer ainsi que la procédure d’inscription via le formulaire en ligne I-942. Il indique aussi les frais de dossier à régler par carte bancaire.

Le traitement de la requête s’effectue généralement en quelques minutes. Parfois, la réponse peut intervenir après une attente de 72 heures. Par prudence, introduisez votre demande d’autorisation ESTA au moins 72 heures avant la date d’embarquement. En cas d’acceptation, vous recevez un mail. Vous imprimez le formulaire de validation et le portez sur vous lorsque vous vous présentez à l’aéroport pour le voyage. Le refus intervient très rarement si vous remplissez correctement le formulaire. Pour trouver une solution à la suite d’un rejet, rendez-vous à l’ambassade des États-Unis à proximité de chez vous. Si les entrevues ne permettent pas d’améliorer votre situation, introduisez alors une requête pour obtenir un visa d’affaire ou de tourisme pour pouvoir voyager au pays de l’Oncle Sam.

La possibilité de sortir de l’aéroport lors d’une escale

Certaines escales aux États-Unis peuvent durer des heures. La plupart des voyageurs souhaitent généralement savoir s’ils peuvent profiter de ce temps pour effectuer du tourisme au pays de l’Oncle Sam.

Votre autorisation ESTA vous garantit l’accès au territoire américain pendant toute sa validité. Vous avez donc la possibilité de sortir de l’aéroport si la durée de l’escale vous permet cette escapade. Vous pouvez aller à la découverte des environs. Toutefois, vous aurez à passer par le contrôle aux postes frontières en cas de débarquement. Cette procédure peut prendre quelques heures en temps de grande affluence.

Vous pouvez profiter de la durée d’attente pour découvrir le merveilleux pays de l’Oncle. Vous pourrez échanger avec des habitants très sympathiques et cordiaux. Vous avez la possibilité de vous déplacer librement. Mais, attention à ne pas rater votre vol !

L’ESTA obtenue dans le cadre de votre escale représente donc une véritable autorisation de séjour.

L’utilisation d’une ancienne autorisation ESTA

Une autre préoccupation revient souvent dans le cadre d’une escale aux USA. Les voyageurs souhaitent savoir s’ils doivent renouveler systématiquement leur ESTA avant l’embarquement. Deux situations se présentent généralement.

  • L’ESTA en votre possession a expiré. Vous devez obligatoirement introduire une nouvelle demande dans les 72 heures avant la date de votre départ. Un document expiré ne peut vous permettre de voyager aux USA.
  • L’ESTA reste encore valide. Vous pouvez l’utiliser dans le cadre de votre périple avec escale aux USA. Vous bénéficiez de tous les avantages liés à ce document. Vous pourrez profiter de votre attente pour aller à la découverte des environs et déambuler dans les rues américaines. S’il expire avant la date retour, vous devez alors introduire une autre requête d’ESTA en ligne. Cela vous permettra d’embarquer sans problème si vous deviez effectuer à nouveau une escale aux États-Unis. Toutefois, certains passagers préfèrent renouveler leur ESTA en cours sans attendre son expiration. Avant le voyage, ils obtiennent donc un nouvel ESTA valide durant deux ans. Ils pourront l’utiliser à l’aller comme au retour pour toute escale aux USA.
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker