Conseils

Ski et sports d’hiver : conseils aux débutants

Contrairement aux nombreuses idées reçues, il est possible de s’adonner au ski ainsi qu’aux divers autres sports d’hiver à tout âge. Pour s’y mettre, l’essentiel est d’en avoir simplement envie, car la pratique des sports d’hiver et du ski ne requiert pas une condition physique de professionnel. Si vous souhaitez apprendre à vous élancer enfin sur les pistes, alors il est temps de prendre des cours. Pour bénéficier des conseils d’un professionnel et ainsi avoir la chance de prendre du plaisir dès le début de votre apprentissage, il est préférable de vous adresser à une école reconnue par l’état. Grâce à l’accompagnement que vous offrira un moniteur compétent, vous pourrez en toute aisance faire vos preuves et ainsi vivre à fond et dans les meilleures conditions cette nouvelle expérience.

Effectuer son apprentissage avec un moniteur

À l’instar des autres sports d’hiver, le ski semble à première vue être facile à apprendre et à pratiquer. Toutefois, pour devenir un bon skieur, il est indispensable d’effectuer au préalable un apprentissage régulier afin d’acquérir une excellente technique qui permettra de profiter des pistes tout en limitant au maximum les risques de blessures. Pour ce faire, il est recommandé d’effectuer son apprentissage avec un moniteur expérimenté. Outre le fait qu’il vous permettra d’apprendre plus aisément, le moniteur pourra également vous inculquer très tôt les bonnes techniques. Ceci vous permettra de développer :

  • De bons réflexes ;
  • Un bon contrôle ;
  • Une bonne stabilité.

    Grâce aux conseils de ce professionnel, vous pourrez aussi améliorer la position que vous adoptez sur vos skis, ce qui vous permettra de faire aisément face à diverses situations. Pour que l’apprenant puisse emprunter les pistes qui conviennent à son niveau et maintenir envers lui-même un comportement sécuritaire, le moniteur peut le sensibiliser par ailleurs sur le fonctionnement des pistes et la sécurité. L’apprenant pourra alors prendre les précautions nécessaires pour éviter de mettre en danger toutes les personnes qui empruntent les pistes de ski.

 

Porter une attention particulière à sa technique

Pour bien s’en sortir sur les pistes, il est indispensable de porter une attention particulière à sa technique.  En dehors du fait qu’elle évite de se faire mal, la technique permet aussi de profiter de la pente et de prendre de la vitesse. Lorsqu’un skieur a une excellente technique, il s’adapte également avec une plus grande aisance aux diverses situations qui peuvent se présenter sur la piste. Au nombre de ces situations figurent notamment les obstacles, les autres skieurs ou la mauvaise qualité des pistes.

En prêtant une attention particulière à la technique que vous adoptez, vous pourrez par ailleurs obtenir des conseils qui vous permettront de l’améliorer si vous avez l’impression que vous avez des faiblesses. Dans la mesure où la plupart des skieurs débutants ont généralement tendance à adopter une position qui les balance vers l’arrière, il est préférable pour eux de bien répartir le poids de leur corps. Pour acquérir aisément une bonne technique, il leur suffira donc de mettre leur poids vers l’avant afin d’avoir plus de contrôle. Cela leur permettra aussi de mieux de se mouvoir et d’exécuter avec une grande facilité les virages.

Disposer dès le début des équipements nécessaires

Pour pouvoir skier en toute sécurité, il est primordial de disposer dès le départ des équipements adéquats. Le matériel nécessaire pour faire du ski comprend essentiellement les skis et les bottes. Pour bénéficier du maximum de confort et de sécurité durant la pratique du ski, il est indispensable de se procurer des skis et des bottes qui sont adaptés à votre taille, votre poids ainsi que votre niveau de ski. Pour qu’il ne se brise pas lorsque vous vous trouvez sur les pistes, il est également recommandé de prêter attention à l’état de votre matériel avant de vous lancer.

 

Il faudra donc éviter d’emprunter un matériel qui n’a pas fait l’objet de vérification ou d’ajustement.
Pour pouvoir freiner aisément lorsque vous rencontrez un obstacle, il est par ailleurs conseillé de respecter la fréquence d’aiguisage de vos skis. Pour savoir si ces derniers ont besoin d’être aiguisés, il suffit d’exercer avec votre ongle une pression sur la partie métallique. Si vous avez la nette impression de retirer une fine couche, alors la probabilité que votre ski ait besoin d’être aiguisé est très forte.

Est-il préférable de se passer d’un casque ?

Bien qu’il ne soit pas obligatoire, le port d’un casque est fortement conseillé, car il réduit le risque de commotion cérébrale lorsqu’on fait une chute.

De nombreuses études ont en effet révélé que le port du casque peut réduire d’au moins 29% les risques de lésions graves après une chute au ski.

Même s’il n’empêchera pas entièrement la commotion cérébrale, le casque pourra tout de même réduire son importance.

Bien écouter son corps

Comme c’est le cas lors de la pratique de nombreux sports, il est primordial d’écouter son corps lorsqu’on se trouve sur les pistes de ski. S’il demeure attentif aux divers signaux que son corps lui envoie, le skieur pourra alors éviter des blessures qui peuvent être engendrées par la déshydratation et la fatigue. Si vous ressentez des signes de fatigue, n’hésitez donc pas à prendre une pause. Vous pourrez profiter de ce moment de répit pour vous réchauffer, boire un peu et reprendre des forces. Si la fatigue continue de se faire ressentir après quelques minutes de pause, il est conseillé d’arrêter afin de ne pas augmenter vos risques de blessures, ce qui vous privera surement d’une autre journée de ski.

Le physiothérapeute, un professionnel qui vous aidera à corriger vos faiblesses

Au début de la saison, il peut par ailleurs être de mise de ne faire que des demi-journées sur les pistes si c’est possible. En dehors du fait que vous limiterez ainsi la fatigue, cela permettra à votre corps de reprendre en douceur le rythme. Avant de commencer à pratiquer ce sport, il est en outre recommandé de s’adresser à un physiothérapeute. Grâce à son savoir-faire, il pourra vous aider à déterminer vos faiblesses et à les corriger. Si vous ressentez des douleurs suite à la pratique du ski, ce professionnel saura également vous proposer d’efficaces traitements.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker